Documents de travail

Les mobilités en Europe (Rapport SNCF 2013)

LES MOBILITÉS EN EUROPE RAPPORT SNCF 2013 Téléchargement du document : ICI Éclairs a assuré la rédaction en chef de ce rapport original. Alors que les mobilités se situent au cœur à la fois des activités quotidiennes de tout un chacun et des préoccupations politiques, elles sont paradoxalement assez mal connues. Les données sont dispersées (éclatées entre différents modes de transport et producteurs de statistiques) et compliquées (souvent difficiles d’accès). D’où l’idée de ce recueil argumenté qui diffuse de façon claire et synthétique les chiffres les plus récents, assortis d’analyses et prises de position.   L’ambition est de produire un…

Lire la suite

Rapport sur les Smart Cities

LE RAPPORT COMPLET DE L’INSTITUT DE L’ENTREPRISE : ICI Les démarches smart city visent une métropole moins chère, plus efficace et plus attractive   Ce rapport porte sur ce que des démarches et services développés localement au nom de la « ville intelligente » (smart city) peuvent apporter, d’une part, à l’optimisation de la performance publique, et, d’autre part, au développement optimal des entreprises.   Il ne s’agit pas du énième recueil de pratiques repérées hors de France ni du catalogue de solutions TIC prêtes-à-implanter.   L’idée force – au-delà de la préoccupation technologique – est de souligner que l’urbanisation est une…

Lire la suite

La démobilité : vivre, travailler et se déplacer autrement. Note de la Fondation pour l’innovation politique (juin 2013)

La croissance contemporaine des mobilités peut être alternativement présentée comme incarnation de libertés nouvelles ou comme puissante menace environnementale. Sur le plan des mobilités locales, en particulier celles des actifs, les opérateurs font, avec leurs usagers et clients, le constat de la saturation des réseaux. Ils connaissent, par ailleurs, les coûts colossaux des investissements pour décongestionner. Une partie de la population vit une partie de ses déplacements, notamment pour les trajets de travail, comme une douleur. Entassés debout à plusieurs par mètre carré, à l’aller et au retour, dans des transports collectifs saturés, ces urbains ne vivent pas une mobilité…

Lire la suite

Les chiffres de la pauvreté : le sens de la mesure , Paris, Fondation pour l’innovation politique, 2012.

Tous les ans, quand ce n’est pas plusieurs fois par an, est relancée une dispute bien française concernant la pauvreté, ses dimensions, ses explications, son augmentation. L’accumulation de rapports et d’informations alarmistes, reprises souvent de façon sensationnaliste, contraste avec la sécheresse des informations rigoureuses qui montrent plus une stabilité de la pauvreté que cet accroissement si souvent annoncé. Au regard de la profusion de chiffres (pouvant conduire à une certaine cacophonie), un point sur les données et définitions doit permettre des débats apaisés et ajustés autour de politiques publiques orientées sur la diminution, voire l’élimination de la pauvreté. Éradiquer la…

Lire la suite

Actes des Ateliers de la gare – Saison 2011, Transport Public, janvier 2012.

Pour leur deuxième saison, les Ateliers de la Gare ont suivi le sillon du « Temps des gares », cette célèbre exposition du Centre Pompidou à la fin des années 1970. Le catalogue de cette manifestation emblématique, qui marque d’ailleurs encore les esprits, est un document de référence. Son organisation thématique a été reprise et actualisée, en partie, afin de construire le programme 2011 des Ateliers.  

Lire la suite

Les classes moyennes et le logement, Paris, Fondation pour l’innovation politique, 2011.

Les classes moyennes, aux frontières floues et poreuses, sont affectées par un déclassement (ressenti et observé) en ce qui concerne le logement (celui dans lequel elles se trouvent, celui auquel elles aspirent, celui auquel elles peuvent prétendre). Pour ces catégories centrales de la hiérarchie sociale, le pluriel n’est pas que de circonstance. Concrètement, il s’agit des personnes et ménages qui ne vivent ni l’aisance ni l’assistance, ni dans les banlieues huppées ni dans les quartiers défavorisés. Ce sont les strates inférieures des classes moyennes, quelles que soient les définitions et délimitations retenues, qui rencontrent, en termes de logement, le plus…

Lire la suite

Aspirations et attentes à l’égard de l’école, de l’enseignement supérieur et de la formation professionnelle , Note pour une étude Futuribles sur la prospective de l’enseignement, 2011.

Les données d’opinion sur ce que pensent les Français du système éducatif dans son ensemble, et de l’école en particulier, sont abondantes. Plus rares sont les enquêtes posant directement des questions aux enfants, aux lycéens, aux étudiants. De surcroît, les études diffèrent significativement en termes de méthodes et d’ampleur. Souvent ponctuelles, elles sont réalisées pour accompagner une rentrée scolaire, un mouvement étudiant ou un projet de réforme. Il est, pour autant, possible de proposer une synthèse des enseignements à tirer d’une lecture systématique de ces travaux qui permettent de recueillir niveaux de satisfaction, opinions, aspirations et attentes à l’égard du…

Lire la suite

Les évolutions sociales, Note pour une étude Futuribles sur la prospective de l’enseignement, 2012.

Cette note porte sur les principales « évolutions sociales » pouvant avoir un impact significatif sur le système éducatif dans son ensemble (organisation générale, modes de vie des élèves et étudiants, disponibilité des parents, disparités territoriales, modalités d’enseignement, etc.). Plutôt que de lister arbitrairement et traiter « en chambre » ces évolutions, il a été décidé de les présenter, de les discuter, et d’en évaluer collectivement les conséquences potentielles lors d’une séance de travail avec le comité d’orientation de l’étude. Il s’ensuit une liste de 13 tendances. Cette liste ne s’impose pas et n’épuise pas le sujet. Elle pourrait être…

Lire la suite

Les « indésirables » dans les espaces de transport. Les exemples de la SNCF et de la RATP, Documents de travail, n° 4, ESCP, 1994.

Les rapports sont rarement lus… On a donc conçu celui-ci de manière à pouvoir être utilisé comme document de travail. Il rassemble  une  série  de  données, d’informations,  d’analyses  et  d’observations  sur  six  pays (Allemagne, Belgique, Espagne, France, Italie, Pologne) et sur six gares présentes dans ces capitales d’États membres de l’Union européenne. L’ambition de cette « analyse socio politique » est d’apporter les éléments de contexte sur la question de la prise en charge des sans-abri dans ces gares. Concrètement, le texte contient trois parties. La première porte sur les situations et politiques nationales. La deuxième traite des six villes et propose des éléments de comparaison et de comparabilité (pour le cas précis des sans-abri dans les gares). La…

Lire la suite