« La violence n’est plus ce qu’elle était », Les Échos, 5 janvier 2012.

Cela peut paraître contre-intuitif mais c’est scientifiquement étayé. Notre monde se pacifie. Dernières livraisons anglo-saxonnes sur cette bonne nouvelle.

Télécharger (PDF, 514KB)

 Inscrivez-vous au flux RSS

Cet article a 0 Commentaire

Réagir

Vous devez être enregistréPour laisser un commentaire