« Revenu universel : le cas de l’Alaska », Revue de droit sanitaire et social, n° 4, 2011, pp. 658-664.

Le projet d’un revenu universel (ou de citoyenneté) resurgit régulièrement dans la littérature académique et/ou militante. Partisans savants et détracteurs tout aussi savants s’opposent à coups de chiffres et de principes. Le sujet a été à nouveau activé avec la proposition, en avril 2011, d’un « revenu citoyen » par l’ancien Premier ministre Dominique de Villepin. Une entrée originale dans ce dossier consiste à étudier l’unique système existant, le « dividende permanent » à l’œuvre en Alaska depuis le début des années 1980. Souvent évoqué, mais rarement analysé, ce mécanisme présente d’incontestables singularités sur le plan de son financement (il repose sur une richesse naturelle que l’on est loin de trouver partout) mais aussi sur celui de sa philosophie (il a été monté, en partie, pour contrer l’extension de l’État providence). Il n’a cependant strictement rien n’anecdotique (ne serait-ce qu’en termes de montants) et mérite attention et examen poussé.

Télécharger (PDF, 304KB)

 Inscrivez-vous au flux RSS

Cet article a 0 Commentaire

Réagir

Vous devez être enregistréPour laisser un commentaire